Herboristerie

Depuis la nuit des temps, l’homme dépend du monde végétal pour sa survie…Au cours des millénaires d’évolution, les plantes ont appris à se protéger de leurs prédateurs : les animaux (dont nous faisons partie), les insectes, les champignons, les bactéries….  Pour ce faire elles ont élaboré des principes actifs qui les rendent toxiques par ingestion ou par contact, les rendent indigestes et inconsommables, empêchent les bactéries et les champignons de se développer.
Les premiers  hommes en parfaite harmonie avec le monde végétal et animal ont su prendre avantage de ses principes actifs pour se soigner. En communiant avec les plantes et en suivant l’exemple des animaux, ils découvrirent ainsi leurs secrets.
A l’origine ce savoir se transmettait oralement de génération en génération en s’enrichissant au fur et à mesure de nouvelles découvertes et expériences. Selon l’évolution et à différentes époques et dans différentes parties du monde, des savants, herboristes, sorcières, guérisseurs, chamanes, grands-mères, apothicaires, médecins ont consigné leur savoir dans des tablettes d’argile, des papyrus, des parchemins, des dessins, des livres, des peintures ou des miniatures qui sont parvenus jusqu’à nous aujourd’hui.

Cet art de guérir très ancien basé sur l’usage des plantes médicinales (appelée « les simples ») est devenu l’herboristerie et est en constante évolution au fil des découvertes scientifiques modernes. L’herboriste utilise sa connaissance des plantes médicinales et sa connexion à la nature pour fabriquer des remèdes, à partir des plantes qu’il connaît. Il les trouve dans la nature, les cultive, récolte, associe, transforme et conseille en vue d’activer la force de guérison, et de restaurer l’harmonie de la personne.

RETOUR PAGE FORMATION

Chaque plante à un message à nous apporter et ce sont celles qui poussent chez nous qui sont les plus adaptées à nos besoins…